lundi 23 juin 2014

Questions - réponses 4/4 :"Et..."

Questions - réponses 4/4 :"Et..."


Et vous emmenez quoi ? 
Pas plus de 40 kilos d'affaire. 
A priori deux sacs de 60 litres, à roulette. 
Les sacs à roulette font l'unanimité des parents voyageurs. 
Le sac à dos reste l'apanage des voyageurs sans enfant. 
On sait déjà qu'on aura les enfants sur le dos toute la journée....
4 tenues chacun. 
Comme nous a dit un couchsurfer russe n'ayant pour tout bagage (dans son périple depuis 2 ans) qu' un petit sac à dos du genre rando à la journée "mon dos est plus précieux que tout ce que j'ai là dedans". 

Ça doit coûter cher ? 
Ben oui...
Et non . Car finalement la vie chez nous c'est pas donné. Et en voyage c'est pas tant que ça. 
On va faire des économies sur : le ciné, les sorties (bon ok, on en fait déjà...), le foie gras, le salon du vin, l'essence, les fringues (on achètera des fringues des grandes chaines européennes directement dans les ateliers de confection esclavagistes), ...
Le tout est de faire un budget et de s'y tenir. 50 000€ en tout pour 4, 30 000 € pour le quotidien (25€ pour dormir, 25€ pour manger 25€ pour le reste, avec de grosses variations selon les pays), 13 000 € pour les billets d'avion et trains et 7 000€ pour 3 mois de location de voiture. On a prévu une marge de sécurité au cas où. C'est un budget moyenne haute des tourdumondistes, et un budget moyen des tourdumondistes en famille. 

Ah ben oui, vous en avez des choses à préparer (mais quoi au fait ?)
Le contenu du voyage. 
Les questions avant chaque départ dans un pays mais multiplié par 15 (santé, sécurité, visa, budget, type d'hébergement possible, transport, lieux à voir, quoi emmener...)
Les questions administratives pour l'année à venir (l'occasion aussi de régler ce que l'on n'a pas réglé depuis un moment), et la façon de les régler à distance si on ne peut pas les anticiper. 
Les check up santé ("boh ça fait 2 ans que je ne vous avais pas vu, y a pas de raison que vous ayez besoin d'un dentiste pendant votre voyage")
Notre équipement (ou plutôt comment se passer de ce que l'on n'aura pas...)

Et en cas de problème de santé ?
On a fait les vaccins à faire même si une fois les probabilités énoncées par le médecin je me suis dit que l'on prenait plus de risque de recevoir un pot de fleur en sortant de chez soi. On prépare donc notre tranquillité d'esprit (et comme ça je me sens beaucoup plus armée face à une vilaine tique du Berry ou une chauve souris toulousaine). 
On a choisi les pays à risque de palu aux périodes avant mousson (moins de moustiques), même en sachant que les zones que l'on choisit de visiter en sont a priori exemptes (villes, zones touristiques), le palu étant généralement corrélé au taux de pauvreté. 
On a prévu le numéro de l'ima pour avoir les coordonnées de médecins francophones. 
On a prévu de pouvoir contacter nos médecins habituels en cas de questions. 
Nous avons une trousse à pharmacie et la déclinaison pédiatrique (et le calcul des doses selon le poids, heureusement que les logiciels des médecins sortent automatiquement les ordonnances)

Et vous avez réservé les hôtels et tout (ah bon, rien ?!!!)
Fini le temps où à 22h on ne savait pas encore où on allait dormir. Avec les filles il nous faut anticiper, et savoir où l'on dort la veille...mais vraisemblablement, on saura même encore plus à l'avance. 
Le tout est de vérifier le type d'hébergement disponible (histoire de ne pas se retrouver à avoir le choix entre des taudis et une chambre à 500€). 
Nous avons déjà des invitations de couchsurfers, pour Helsinki, st Petersburg, Moscou et Ekaterinburg. 
Et nos parents prévoyants ont déjà réservé une semaine en Corée et une en Thaïlande. 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire