samedi 18 février 2017

Le Teide

C'est la star de l'ile, le point culminant de toute l'Espagne. Le Teide pointe à 3700m au dessus du niveau de la mer et façonne les cartes postales de Tenerife. C'est donc un passage obligé pour tout voyageur sur l'ile!
Nous avons décidé de commencer la journée tôt. On aura souvent vu le thermomètre de la voiture faire du yo-yo, mais là, on est descendu bien bas : 1,5°C!!! En haut, il y a du givre sur les coulées de lave et du verglas sur la route. Le soleil commence doucement à faire fondre tout cela. Nous sommes encore avant la déferlante touristique et pouvons nous offrir le luxe d'arrêter la voiture en pleine voie pour quelques clichés.

Lorsqu'on atteint les 2000m d'altitude, on est dans une sorte de caldeira et on tourne tout autour du sommet. On distingue très nettement différentes coulées de lave et on peut identifier les plus anciennes où la végétation a commencé à se fixer. Les plus récentes offre des paysages de désolation: une sorte de chaos de roches aux teintes sombres (rouge, anthracite, gris, noir). Au dessus de tout cela, le sommet enneigé qu'on ne se lasse pas de contempler. 

En fin de journée, on observe aussi la couronne de nuages qui s'installe, un peu en dessous des 2000m. Drôle de sensation de traverser les nuages pour revenir au niveau de la mer, avec le thermomètre qui monte en flèche. Le paysage sur le flan ouest est aussi intéressant, car ici, les sapins sont les seuls arbres à avoir repris possession du terrain accidenté. Un couverture d'épines rousses recouvre les coulées et le vert intense tranche avec le noir de la lave.

En tout cas, c'est un must de l'ile. Il y a plein de promenades faciles à faire.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire