lundi 15 juillet 2019

Camping en Slovaquie

On est actuellement en plein milieu du pays, au milieu des forêts, au bout d’une route, à a fin du village, et vers 20:30, un jeune homme vient faire le check-in. On n’est pas nombreux. Un couple d’Italiens et une famille slovaque. Il m’annonce le prix: 30€. Je lui fais remarquer que c’est plutôt cher par rapport aux autres. Jusque là, on a payé entre 20,85 et 22€, ce qui était étonnamment resserré. Il nous dit que c’est le début (c’est vrai que tout est neuf!), et qu’en plus il y a le wifi. Le wifi??? Ici, au milieu de nulle part? Eh oui! C’est vrai que c’est mieux qu’ailleurs alors! Bon, et puis, demain, il propose un arrangement « sans facture » à 20€.
Jusqu’à présent, on n’a rien à reprocher aux campings slovaques. Eau chaude, coin cuisine, tables et bancs en bois, jeux pour enfants. Ca nous apporte un certain confort, alors qu’on était parti plutôt léger. On n’a presque jamais utilisé le réchaud (sauf pour faire griller du maïs, car Alix adore ça), et on mange assis confortablement.
Hier, en bonus, on était même à la ferme. Les enfants ont pu nourrir les animaux (lapins, poules et poussins, cochons et même le biberon aux agneaux).
Seul défaut, c’est que bien souvent, les terrains sont en pente, ce qui complexifie la recherche de l’emplacement idéal. Mais on finit toujours par trouver.

Nouvel essai de camping à la ferme. A notre grande surprise, c’est blindé, au milieu de nulle part et plein d’hollandais. Ca fait vraiment bizarre! J’ai du mal à comprendre pourquoi ces gens quittent leur pays pour se retrouver entre eux et en plus dans l’une des zones les moins intéressantes de Slovaquie, du point de vue tourisme... En gros, ici, ce n’est pas très différent des Pays-Bas... passé ces questionnements, on profite des oeufs frais, ainsi que du lait de chèvres.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire