lundi 15 juillet 2019

Parlez vous slovaque ?

Personne à notre arrivée devant la Zmrzlina (marchand de glaces), une longue file d’attente à notre sortie. Faut dire entre la traduction hésitante de la vendeuse sur les parfums, l’indécision de Nelly et mon incompréhension devant la nécessité de payer séparément glaces et gâteaux, c’etait long ! Pas toujours facile de comprendre et se faire comprendre.
On trouve finalement pas tant de monde que ça parlant anglais. Mais on se débrouille !
Bonjour se dit « Dobre dien », merci « Dakuyeme », et au revoir « dasvidenia », pardon « pardon », excusez moi « prosim ». Je ne connais pas grand chose, mais il y a des mots communs avec le serbo croate et le russe. Normal c’est des langues slaves tout ça.
Les intonations slovaques ressemblent parfois au français, ce qui nous vaut de faux espoirs. Au restaurant un soir une jeune fille m’accueille avec un « 4 pour manger ? » (comment a t elle devine qu’on etait français ?!), et je répond avec enthousiasme « oui s’il vous plait ! » . Elle lève alors les yeux au ciel et disparait, sa collegue arrive avec un « yes please ? ».
Difficile de lire. Pourtant tout se lit comme ça se prononce, en théorie, facile ! En pratique, il y a 3, 4 voire 5 consonnes d’afilée, la zmrzlina par exemple (glace) ou encore kaplnkova (dernier verre), des noms de lieux comme « Mestsky ». Il y a sans doutes des subtilités de prononciation que l’on ne peut pas saisir. Faut dire ils ont 46 lettres dans leur alphabet ! Les mêmes que nous mais avec des variantes accentuées, ou avec une apostrophe.
Bon et les touristes dans tout ça ? Pas vraiment de français, quelques allemands, autrichiens,  hongrois, polonais, tchèques, des anglophones, très rarement italiens, espagnols, ou portugais. La langue touristique est l’allemand. On fait donc nos visites guidées en slovaque, avec en général un petit résumé en anglais, voire en français. Et notre voiture immatriculée en Hongrie bien que louée à Vienne nous fait passer pour des hongrois, alors qu’on n’y a pas encore mis les pieds !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire