dimanche 21 décembre 2014

Alix à l'école en Thailande

Notre séjour dans un petit village du nord du pays nous a permis de nous confronter à l'école de campagne... Et nous avons été plutôt surpris.
Il s'agit d'une école accueillant 120 élèves de 4 à 16 ans, provenant d'une dizaine de village. Et malgré le fait que nous soyons dans un endroit reculé, l'état de l'école est nettement plus propre qu'au Cambodge voisin. De nombreux enseignants parlent anglais. Toutes les salles de classe sont équipées d'une télévision, "offerte par la reine" l'an dernier. Cet objet est un réel support de cours puisque les enseignants préfèrent passer des vidéos que de faire le cours eux-mêmes. "Les enfants sont plus attentifs". Et aussi : "comme ça l'enseignement est le même dans tout le pays". On peut ainsi assister à l'apprentissage des lettres de l'alphabet thai avec des enfants qui gesticulent entre la présentation de chaque lettre!pour les plus grands, les exercices à faire sont affichés sur l'écran (multiplications, soustractions...). Un gros effort est fait sur l'apprentissage de l'anglais (écrit et parlé). En effet, la Thailande étant un membre important de l'ASEAN, elle doit combler un retard sur ses voisins influents (Singapour et Malaisie). L'ASEAN est à l'honneur dans les couloirs de l'école avec de nombreuses affiches, un peu comme l'UE chez nous dans les années 1990. Les drapeaux des 10 pays membres flottent dans la cour de toutes les écoles du pays, pas loin du portrait du roi. Le matin, un rituel, en fanfare, dans la cour, consiste en des chants, des lectures, une levée de drapeaux et un salut des jeunes élèves aux plus anciens. 
Beaucoup de support de cours sont utilisés, des cahiers d'exercices, avec, peu habituel pour nous, beaucoup d'exercices de comportement. (Exemple : La bonne attitude devant un serpent, c'est 1: rigoler, 2: ne pas être content, 3: avoir peur ? ; ou encore, la bonne attitude : casser ses jouets, ou arroser les plantes ? ). 
Alix a donc intégré cette école sur une semaine. Elle s'est jointe à la classe des 4-6 ans. Quelques activités, des jeux, des supports audiovisuels. La cantine vers 11h, puis jeux avant la sieste. "C'est différent de la classe de Marie, car ici, on joue avant la sieste!", selon Alix. On se brosse les dents aussi après avoir mangé. Pour Alix, c'était bénéfique de recréer le rituel de l'école. Même si, en définitive, les enfants thais sont restés assez indifférents.
Un côté laisser faire (les enfants sont parfois laissés seuls en classe devant leur écran, vont se brosser les dents seuls, ...) et un côté autoritaire (coup de baguette sur les doigts en cas de mauvais comportement). 
Sylvie, elle, est allé à la rencontre des enfants plus âgés pour leur parler de notre voyage. Le jeu consistant à reconnaitre les photos des endroits phare où nous passons, se révèle assez amusant. Le Kremlin, c'est Disneyland. ....





Aucun commentaire:

Publier un commentaire