samedi 6 décembre 2014

Ayutthaya: pour venir dorer son Buddha soi-même

Halte fort sympathique à Ayutthaya où le centre ville est une ile aux confins de trois rivières. Le centre étant préservé par l'Unesco, les immeubles sont bas et les artères restent assez larges. On se promène aisément à vélo entre les vestiges des temples bouddhistes. Ici on apprécie d'être les témoins de la ferveur religieuse. Les temples sont en activité. On peut assister au drapé du bouddha géant, au dépôt des fleurs comme offrande. Et le plus étonnant, chacun participe à redorer les bouddha : 20 baths (50c) la petite feuille d'or, on la (les) colle avec maintes prières sur une des innombrables statues. Toutes ces feuilles d'or à moitié décollées donnent un aspect surprenant à ces bouddhas.
Entre 12h et 16h, il fait trop chaud pour faire quoi que ce soit. Heureusement, notre hébergement est relativement agréable, à l'écart de la circulation.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire