mardi 24 février 2015

Canberra, capital city

J'y tenais bien plus que Sylvie. De nombreux australiens nous avaient simplement conseillé de passer notre chemin. Eh bien, je dois dire que cette ville me plait. Il faut dire, une ville où il n'y a aucun embouteillage, des allées d'arbres partout, des perroquets dans tous les arbres. C'est la ville des institutions du pays, construite au milieu de nulle part pour éviter de choisir entre Sydney et Melbourne, éternelles rivales. Bon, il est vrai qu'il n'y a pas vraiment de centre attrayant. En revanche, nous avons utilisé notre temps à visiter quelques musées nationaux pour renforcer notre connaissance du pays. 
Sous des airs de Washington DC, au bout d'une longue allée bordée de mémoriaux aux différentes guerres, on trouve le musée de la guerre. Il est intéressant de voir à quel point l'implication des troupes australiennes dans les 2 guerres mondiales a marqué les esprits ici. C'est aussi émouvant de voir ces témoignages de soldats sacrifiés pour défendre notre pays. 
La galerie d'arts australiens fut l'occasion de voir quelques belles oeuvres aborigènes ou coloniales.
Enfin, un joli musée d'histoire australienne, un peu difficile à appréhender mais présentant de belles pièces. 
De manière générale, On peut dire que l'Australie ne manque ni d'espace ni de moyens pour ses musées. Des bâtiments très récents, plutôt modernes, grands. A l'intérieur, presque toujours un espace pour enfants. Cela a contribué grandement à intéresser nos filles en nous permettant de nous cultiver un peu.
Roll of honour très similaire à ce qu'on peut trouver à Washington:


Aucun commentaire:

Publier un commentaire