lundi 23 février 2015

Tourdumondistes et backpackers...

Au hasard des balades, des campings ou autres hébergements, nous avons croisé la route d'autres français (ou européens) concrétisant le même rêve que le notre. Depuis que nous avons rejoint l'autoroute des TDM (Asie du Sud Est et Australie), il est vrai qu'on a commencé à en croiser. Avant cela, hormis en Russie un couple d'Allemands, il était assez rare de croiser ne serait-ce qu'un compatriote...
C'est toujours très intéressant d'échanger nos expériences, des bons plans, raconter ses joies et ses malheurs. A Cape Otway, nous avons croisé une famille de Franc-comptois avec un garçon de 10 ans et une fille de 7 ans. Les parcours divergent, la durée aussi. Les contraintes liées aux enfants sont différentes à chaque âge. Mais les préparatifs et les questionnements sont tous les mêmes (que prendre?, assurances, banques, congé, budget, mode de transport, ...).
Nous ne sommes pas la seule famille de français sur la route!
Une constante est le blog de voyage! Tous en font un pour partager leurs aventures ou répondre à des questions. Pour donner envie aux autres de partir à l'aventure, etc. Nous mettrons donc en ligne, dans la page "les adresses", les blogs de ceux que l'on a croisé. Si un certain nombre de réponses sont déjà disponibles dans le notre, il est toujours intéressant de comparer avec ceux qui ont opté pour d'autres solutions. A chacun son tour du monde!
Ici en Australie, on rencontre aussi beaucoup de jeunes (en dessous de 31 ans) en Working-Holiday visa. Pour un an, ils ont le droit de travailler dans des fermes ou des cafés occasionnellement pour se faire un peu d'argent. Pas mal d'entre eux tentent l'aventure d'acheter un van et de parcourir le pays, alternant tourisme et petits boulots. Il faut être prudent sur l'achat du véhicule, car cela peut assez vite s'avérer être une affaire compliquée avec beaucoup de soucis mécaniques. Et vue l'étendue du pays, mieux ne pas tomber en rade au milieu de l'outback!
Curieusement, les français que nous avons croisé ne sont pas des utilisateurs du couchsurfing. La plupart est même assez surpris que nous puissions profiter de ce réseau en famille. Cela rend, en quelques sortes, notre voyage un peu inédit...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire