mercredi 18 février 2015

Great Ocean Road, petit retour en Chine



Un des grands classiques du tourisme en Australie. Et ça se sent. Dès qu'on a passé Warnambool, on n'est plus tout seul. Les parkings ne sont plus déserts et, plus on s'approche des "12 apôtres", plus il y a de véhicules sur les parkings. C'est un mode de tourisme assez curieux. On fait 5 kilomètres pour voir un point de vue sur les falaises, puis on reprend sa voiture pour refaire 5 km, etc. On retrouve un mode de tourisme adaptés aux chinois, qui envahissent cette partie de l'Australie par bus entiers ou en individuels. Ils étaient d'ailleurs très présents au camping, à mitonner de bons petits plats et nous prévenir quand notre eau était prête. 
Bon, sinon, il faut avouer que les falaises sont magnifiques de couleurs rouges ou jaunes, avec un océan bleu profond et l'écume des vagues blanches s'écrasant sur la côte. Ces paysages sont visibles sur la partie Warnambool-Cape Otway.





La partie Cape Otway-Torquay consiste plus en une route de corniche, traversant beaucoup plus de villages aux superbes villas avec vie sur mer. Dans les terres, on peut faire de courtes balades vers des cascades dans une végétation variée (eucalyptus, fougères arborescences, ...).




Aucun commentaire:

Publier un commentaire