lundi 22 août 2016

Gorges de Vikos

Le passage de frontière étant vraiment trop long, la halte aux gorges de Vikos, en Grèce, s'imposait. Au village de Monodendri, on peut s'apercevoir de la différence avec l'Albanie. Petit village à l'écart des grandes routes touristiques en Grèce, mais pourtant entièrement entretenu des routes aux maisons, qui donne l'impression de se promener dans un musée. On sent que l'UE a financé l'entretien à coup de millions. Cela rajoute au charme du village et des lieux. On peut descendre dans les plus grandes gorges du Monde (dixit le panneau estampillé World Guinness Book) pour quelques heures ou quelques jours. Vois l'aurez compris, on a choisi la première solution. Et il faut dire que ce n'est déjà pas rien pour les petites guiboles de petites filles de 4 ou 6 ans. Mais elles l'ont fait et sans broncher. Le paysage est splendide et la halte donc une grande réussite, si on omet l'épisode voiture ;o).



1 commentaire:

Anonyme a dit…

Et le vertige, Benjamin, guéri...? on dirait que le sentier va s'effondrer !
bisous

Maman de Benjamin

Publier un commentaire