mardi 30 août 2016

Typiquement albanais

- ici le code de la route répond au principe suivant : priorité à celui qui s'impose. En fait y a pas vraiment de code de la route. La possession d'une voiture est très récente dans ce pays où l'on croise encore beaucoup de charrettes et où la plupart des routes sont des pistes ou alors bourrées de nids de poule. La conduite n'est donc pas simple ! 
- LAVAZH: cette enseigne se trouve partout. Il s'agit des laveurs de voitures. La moitié de la population possède une Mercedes, l'une des seule marque vendue là-bas pendant de nombreuses années, et ils en prennent soin! Alors, ça astique et ça karcherise à tout va.
- le byrek : chausson de pâte feuilletée fourré au fromage ou aux épinards le plus souvent. Ça peut être divin ou bourratif selon le cuistot et la fraicheur. 
- falemenderit : ça veut dire merci. Miremengies : bonjour. You beuf mire : bon appetit. 
Po : oui. C'est à peu près tout ce que l'on a appris. Pour le reste, on a souvent parlé anglais mais beaucoup se sont adressé à nous en italien. 
- tortue : sympa de croiser ces petites bêtes un peu partout. 
- domino : c'est un jeu qu'aime beaucoup Nelly. Et c'est ce qui se joue partout dans les parcs. 
- mosquées : un peu délaissées comme nos églises : après quelques années de communisme, ou même sans cela, peu de gens ont l'air pratiquants, même si tous les villages ont à la fois leur mosquée et leur coupole orthodoxe. En tout cas, on a été bienvenus pour entrer jeter un oeil dans les mosquées.
- pêches : elles sont ici excellentes. On a pu trouver toutes sortes de fruits, cueillir des figues, des mûres, des noix un peu partout. Beaucoup de gens vivent de l'agriculture et vendent leur production avec un petit étal (jusqu'au milieu de l'autoroute !)
- doudous pendus : un porte bonheur devant les maisons. 
- verrous: ici les portes sont vendus avec serrure et clé. Pas de verrou pour fermer une porte de toilettes, toujours une petite clé.
- camping: c'est encore un commerce naissant. Il faut admettre que les chambres sont si peu chères que cela n'a presque pas d'intérêt économique de dormir sous la tente.
- plage: le concept : tout l'espace est rempli par transats et parasols. On est donc les uns sur les autres la plupart du temps. Heureusement, il reste encore quelques coins reculés où l'on peut poser sa serviette.
- blockhaus: il y en a partout! Vestiges du communisme paranoïaque d'une attaque extérieure. Ils sont maintenant assimilé au paysage ou utilisés par les particuliers.
- Italiens: ils sont très nombreux dans des voitures immatriculées en Italie, que ce soit des membres de la diaspora albanaise ou des touristes en quête d'une destination à bas coût. Du coup, ici tout le monde parle plus ou moins italien.

Par contre, pour un pays musulman, on n'a vu quasiment aucun voile. Quelques vieilles femmes portent parfois un foulard, probablement un signe de deuil. Ce pays véhicule une image de l'Islam très éloignée de celle véhiculée en France.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire