mercredi 20 août 2014

Non, Nelly, on ne peut pas cueillir toutes les fleurs de Mongolie !

"Fleueu, fleueur, fleueur" !!!!!
Depuis qu'elle a appris ce mot, Nelly nous offre la possibilité de découvrir toute la diversité florale de la Mongolie. Sa position stratégique (au niveau des herbes), fait d'elle un détecteur efficace de toutes les fleurs. Pissenlit, asters, bouton d'or, pimprenelle, edelweis, absinthe.... La steppe mongole est bien plus diversifiée qu'il n'y parait, et la végétation est celle que l'on retrouve dans nos montagnes. Nous sommes à environ 1500m d'altitude. Nelly fait de beaux bouquets. Cependant le problème se pose lorsque les champs de fleurs se multiplient. En effet, pour Nelly, la mission de cueillette se complique. Elle est obligée de s'arrêter très régulièrement. Elle essaye de déléguer la tâche, mais ses compagnons de route contrecarrent ses plans en lui demandant d'avancer au lieu de l'aider à cueillir les fleurs. En général, elle se retrouve soulevée par un adulte qui l'emporte au loin, mais alors, les fleurs tombent, et nous voilà à les chercher une à une dans l'herbe. 



1 commentaire:

Anonyme a dit…

Salut ! j espere que votre trajet s est bien passe pour votre rtour a UB. J ai lu votre blog. tres tres sympa! je vais donc suivre votre periple avec vos 2 petites filles si mignones bise a vous !

Publier un commentaire