mercredi 5 novembre 2014

Mousse au chocolat around the world



Difficile de trouver une recette française pour faire découvrir notre cuisine, facile à faire sans four et sans crème fraiche, qui dépayse assez nos hôtes. 

On a parcouru les rayons de plusieurs supermarchés, et nos ingrédients de base manquent ! 
(Achat déroutant de pommes de terre au rayon légumes frais de luxe !)

Bref, après quelques semaines de voyage, nous avons choisi la mousse au chocolat.
A priori, c'est simple. Des œufs, du chocolat, battre les œufs en neige, faire fondre le chocolat, mettre au frais. Mais dans la pratique, un vrai parcours du combattant. 

1/ les œufs. 
"Lesquels tu veux ?" "Heu..." En Chine, le rayon œufs dépasse l'imagination. Les couleurs varient du blanc au gris en passant par le beige, ouf. Et il faut aller les peser, commes les légumes... 

2/ le chocolat. 
C'est pas les asiatiques qui vident les réserves mondiales de chocolat vu l'état de leur rayon. On a le choix entre une marque et ... une seule. Et on a l'impression de dévaliser le stand en achetant 5 tablettes de 40gr... On a appris que plus le chocolat est pauvre en cacao, plus la mousse est ratée. 

3/ battre les œufs en neige
On a perdu l'espoir de trouver un fouet  électrique. Du coup c'est Benjamin qui s'y colle, 30min, de quoi s'entretenir pour le bad. Et il est maintenant incollable pour identifier un bon fouet. Le spectacle reste en tout cas un événement marquant pour nos hôtes.

4/ faire fondre le chocolat. 
Facile au micro onde ! Sauf quand celui-ci est en cyrillique, en chinois ou en coréen, va trouver la fonction chauffage doux. La plupart des gens utilisent l'unique fonction "pleine puissance 30 sec". C'est le gros bouton en bas à droite. 
Le gaz? Ah oui c'est vrai ça crame vite le chocolat. 
Et le bain Marie ? Parfait pour le chocolat, mais au fait comment j'attrape cette foutue casserole sans manche dans l'eau bouillante sans gants? 

5/ mettre au frais... 
Et éviter de sortir la mousse à l'avance quand il fait 38 dehors... 

En définitive, c'est seulement au 4ème essai qu'on a vraiment été fier du résultat. La mousse ratée reste néanmoins excellente à manger...


Aucun commentaire:

Publier un commentaire