samedi 21 avril 2018

Kashan : un havre de paix

Pour fuire la pluie, nous avons choisi de partir plus tôt que prévu à Kashan. Chouette idée car tout de suite nous arrivons dans un lieu paisible et calme. C'est un incroyable labyrinthe de constructions en pisé, qui abritent soit de magnifiques demeures rénovées, soit des ruines abandonnées. Nous visitons plusieurs belles maisons de marchands, immenses (l'une fait 5000m2), avec toujours une zone hiver, soit à l'étage, soit orientée sud, et une zone été, en sous-sol, et si possible orientée nord. Les tours de vent, ingénieux système de clim utilisé au moyen orient, permettent de faire entrer de l'air frais dans les bâtiments et maintenir les pièces à moins de 25°c quand il fait plus de 40°c dehors. Toutes les maisons gardent aussi une présence de l'eau, a minima un bassin, voire tout un système de canalisation derrière les murs pour rafraichir les bâtisses. Les canaux et bassins sont présents aussi dans tous les jardins, et notamment dans celui de Fins, cela donne un caractère extrêmement paisible au lieu. 
Nous visitons aussi un beau hammam, sur le toit duquel les filles jouent à la grimpette. Le bazar abrite un beau caravansérail et un autre hammam et au hasard d'une rue, nous voilà face au joli dôme d'une mosquée. Il y a peu de monde, quelques touristes iraniens, des français, mais dans l'ensemble tout est très calme. 
Juste un chauffeur de taxi un peu pressé qui joue à "passera? passera pas?" qui nous sort de notre rêverie. 

Caravanserail
Mosquée au hasard du chemin
Maison traditionnelle Mahinestan
Maison traditionnelle Tabatabaie
Jardin de Fins




Aucun commentaire:

Publier un commentaire