samedi 28 avril 2018

Yazd: la cité de terre au milieu du désert

Au milieu de notre voyage, nous faisons halte en plein coeur de l'Iran. Yazd est réputée pour son immense centre historique de maisons en pisé. La boue mêlée à de la paille recouvre murs et toits de briques. C'est l'un des exemples les plus entretenus de ville de ce type en Iran. Nous commençons aussi à éprouver de plus fortes chaleurs (autour de 34 degrés) qui rendent difficile la visite entre 12h et 15h.
Les éléments les plus marquants de la ville, en dehors de son vieux centre, sont la mosquée Jamee, le complexe Amir Chaghmagh et le jardin Dolat Abad. Chaque détail des mosaïques de la mosquée est étudié. Quand on regarde de près, c'est passionnant. 

Le centre historique est lui rempli de maisons traditionnelles avec leurs tours de vent. Vu des toits, cela donne l'impression d'un ensemble de sentinelles parfaitement entretenues.

Autour de Yazd, une excursion à la journée nous fait découvrir quelques perles du désert. En particulier, le village de Karanagh et une citadelle en pisé abandonnée. On découvre aussi de magnifiques caravansérails à Karanagh et Meybod. 


Nous sommes particulièrement impressionnés par la découverte de l'intérieur d'une glacière, sorte d'énorme oeuf aux murs très épais qui permettait de stocker de la glace en hiver afin de tenir tout l'été pour l'approvisionnement de la population. Ingénieux!
Enfin, un petit détour par la flamme éternelle des zoroastriens, qui brule depuis des centaines d'années. Yazd est le lieu sain de cette religion.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire