samedi 28 avril 2018

Persepolis

Ce nom est familier depuis le récit de Marjane Satrapi, mais bien au delà c'est un site majeur de nos civilisations que nous allons découvrir. Construit comme un lieu de cérémonie par les différents empereurs de la Perse, il a été détruit par Alexandre le grand. On met donc le paquet : une guide française et un boitier qui nous fait une reconstitution 3D ("pour les enfants", mais très intéressante pour nous aussi, les proportions des bâtiments sont très impressionnantes). Nous sommes un peu comme en Egypte, devant des constructions majestueuses à une époque où les hommes étaient la seule force de travail. Notre guide souligne avec fierté des différences notables avec les sites égyptiens : les ouvriers étaient payés, et de surcroît les femmes deux fois plus que les hommes. La partie la plus intéressante illustre la réception des différents peuples de l'empire par les Perses. Les Perses, conquérants de l'empire, auraient soit disant veillé ainsi à respecter les différences culturelles des peuples envahis, sans faire d'assimilation à leur propre culture. Ça n'empêche pas une conquête sanglante, bien sûr. Sont ainsi gravés des ambassadeurs de chaque peuple avec leur costume traditionnel et des cadeaux caractéristiques des richesses de leur région. Je suis surprise de voir que presque tous ont des chaussures, étant habituée aux représentations de Grecs et d'Egyptiens pieds nus. Ici ce sont d'ailleurs les seuls peuples pieds nus avec les Erythréens. Nous finissons la visite par la découverte des magnifiques tombeaux des conquérants perses, des gigantesques panneaux d'une vingtaine de mètres de haut creusés dans la falaise, comme à Petra en Jordanie, mais ici avec avec les symboles zoroastriens (la religion antérieure à l'islamisation de la région) gravés. 


Aucun commentaire:

Publier un commentaire