jeudi 11 juin 2015

Singapour chez des expats

Super accueil à Singapour. Nous sommes invités chez James, un ancien de notre promo de l'ENSAI. Plus de 10 ans après, les choses ont bien changé. Marié avec une petite fille de 4 ans, il vit à Singapour depuis plusieurs années. Il bosse dans la finance et sa carrière professionnelle n'a rien à voir avec ce qu'elle aurait pu être en France. Il faut dire que pour un Africain, les choses ne sont pas simples chez nous. Alors qu'ici, pas de préjugés. Juste de l'efficacité. Les meilleurs sont gardés. Les promotions tombent sous le sens. Singapour, c'est beaucoup de mixité (chinois, indiens, européens, malais, etc.). Ici, il y a du travail et la ville est en pleine expansion. Lilly aussi a pu trouver un travail. Ils sont épanouis et profitent du confort que peut offrir Singapour. Une employée d'origine javanaise à domicile pour le ménage, la cuisine et s'occuper de la petite. C'est courant pour les expatriés ici ou à Kuala Lumpur. Et pour les Indonésiennes, c'est une façon de subvenir aux besoins de leur famille, bien plus rentable que des emplois qualifiés là-bas. Un grand appartement sur 2 niveaux dans une résidence bien tenue, avec piscine et salle de sport. Bref. Du grand luxe pour nous.
Cerise sur le gâteau. Alix s'entend à merveille avec leur fille, Sophia. On a donc laissé beaucoup les enfants s'épanouir avec leur nouvelle compagne de jeux. Kermesse du lycée français samedi, balades le dimanche. On a même offert une séance de MyGym à Alix pour qu'elle en profite avec Sophia. Alix n'en pouvait plus d'attendre que Sophia rentre de l'école. 
Pour nous, ce séjour aura été très bénéfique. On aura pu un peu plus se détacher des filles. Elles se seront bien épanouies. Et nous aurons fait une autre belle rencontre, avec de passionantes et d'interminables discussions avec James. Prochain rendez-vous en Côte d'Ivoire!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire